Quand on perd ses cheveux, ce qui fait peur c'est le regard des autres

Merci à Philippe Joubert, pour ce "MESSAGE PERSONNEL", très personnel...

Il en faudra combien pour interpeller et faire bouger

Il en faudra combien pour adoucir le regard de l'autre

Il en faudra combien pour banaliser la différence

 

Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog