Quand Alice ANDERSON artiste plasticienne (se) fait des cheveux

 

C'était à la Cinémathèque ...

C'est impressionnant, étonnant, interpellant, questionnant ...

Alors bien évidemment, je me demande si ce n'est pas la matière, qui ait fait que je me sente particulièrement accrochée...ces kilométres de fibre synthétique  tout comme la perruque que je portais (5000 mètres exactement, acheminés de Chine, par bateau, conditionnés en bobines spéciales) ou alors la structure de la scupture : des cheveux comme des fils...qui relient à quoi ? à la féminité.. peut être...

Alice Anderson, qui a des cheveux naturellement de la même couleur que ses oeuvres (elle ne travaille pas de fibre brune ou blonde...étonnamment !!) parle beaucoup de son enfance, de sa mère...

Allez, je ne vous ai pas convié à un Café Psycho du dimanche matin, regardez plutôt les photos.

Et pour l'anecdote, ce sont des alpinistes qui ont installé "The Isolated Child" sur la façade de la Cinémathèque.

 

facade-cinematheque.jpg

 

fin-2010 1086  fin-2010-1088.JPG

 

fin-2010-1089.JPG  fin-2010-1090.JPG  fin-2010-1091.JPG

 

Pour en savoir plus sur Alice ANDERSON, d'autres photos et son site www.aliceanderson.org

 

Alice-Anderson-160-160

 

alice-anderson.jpg

 

alice-anderson1


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog