Perruques et ... sport

Pour ceux qui pensent que je ne vais à la salle de sports que pour mater les Musclors, voici la photo du démenti (qui d'ailleurs ne donne pas envie aux Musclors de me mater...)

CIMG1891b.jpg

Très exactement prise après 45 minutes de cardio sur l'élliptique ... un véritable entraînement (pas bronzette et ...café comme au triathlon !!)

Epuisée et mal coiffée, dégoulinante de sueur comme toutes les femmes qui, ce soir là, ont utilisé la même machine que moi.

Est ce que vous le voyez, là que je porte une perruque ?

Est ce que cela m'a gêné pour courir?

Est ce que cela m'a empêché de transpirer ?

NON, NON et NON .

Aussi ne vous privez pas, si le sport est pour vous un plaisir, un besoin, une envie.

Me priver, je l'ai fait pendant des années pour toutes les raisons possibles : cela va se voir, je vais la perdre, et si je transpire et si... et si.... Et du coup, je me rajoutais une frustration extrêmement importante, je transformais moi même la perruque en handicap.

Alors que tout est possible : courir, sauter, pédaler, danser...tout ce qui vous fera du bien.

Et vraiment qu'est ce que cela fait du bien de se sentir la même que les autres femmes, dans le vestiaire, quand je chausse ou déchausse mes baskets !



Jean-Marc 22/04/2010 10:13


Juste pour rappel, le triathlon est un enchainement de trois disciplines: natation, vélo et course à pied.

En tout cas bravo de nous montrer que le sport participe au bien être personnel et qu'il ne faut pas se trouver d'inutiles raisons pour s'en priver.


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog