"Mange Prie Aime" un livre...un film

 

Interpellée par " Changez de vie, on en a tous rêvé...elle a osé", qui résonnait particulièrement pour moi, en ce début d'été et de tumulte professionnel, j'ai acheté et dévoré le livre d'Elizabeth Gilbert. Voyant ce roman dépasser de mon sac, mon cinéphile de fils m'a appris qu'un film avait été tourné avec Julia Roberts.

Effectivement ! Sortie française, ce mercredi ! Et pas seulement avec Julia Roberts mais également le beau Javier Bardem (même si maintenant, il est marié et que le piquer à Pénélope Cruz c'est mission impossible, on peut continuer à craquer, non???)

Je ne sais pas ce que va donner le film mais je n'hésiterai pas à recommander le livre. Même s'il a un côté fashion, sex and the city, yoga et sens de la vie, il aborde très sérieusement cette quête que nous avons, particulièrement nous, les nanas, du Bonheur et de la Perfection.

J'ai lu une interview de Julia Roberts qui expliquait avoir demandé que le scénario raccourcisse la partie ashram et méditations en Inde. Et, moi c'est celle qui m'a le plus interpellée. Je me pose effectivement de nombreuses questions par rapport à cette pratique, aux différentes techniques de visualisation et aux résultats qui en découlent. Se voir avec des cheveux .... cela les fera-t-il repousser ? Se voir sans cheveux, mais avec un grand sourire, est ce que cela facilite l'acceptation ? Par contre, je suis certaine que méditer représente des temps de pause, de rendez vous avec soi même, absolument utiles pour reprendre un souffle positif, une respiration optimiste.

 

Je vous livre un passage, peut être pour ouvrir le débat :

"...Je ne cesse de me remémorer un des enseignements de mon guru à propos du bonheur. Elle dit que les gens, universellement, ont tendance à penser que le bonheur est un coup de chance, un état qui leur tombera peut être dessus sans crier gare, comme le beau temps. Mais le bonheur ne marche pas ainsi. Il est la conséquence d'un effort personnel. On se bat, on lutte pour le trouver, on le traque, et même parfois jusqu'au bout du monde. Chacun doit s'activer pour faire advenir les manifestations de sa grâce. Et une fois qu'on a atteint cet état de bonheur, on doit le faire perdurer sans jamais céder à la négligence, on doit fournir un formidable effort et nager sans relâche dans ce bonheur, toujours plus haut, pour flotter sur ses crêtes. Sinon, ce contentement s'échappera de vous, goutte à goutte. c'est assez facile de prier dans un moment de détresse, mais continuer de prier quand la crise est passée, c'est comme vouloir sceller votre acquis, comme aider votre esprit à se cramponner aux bienfaits qu'il a conquis...."

 

 

Image 2         mange-prie-aime-1  

Editions Le Livre de Poche : 6,95 euros

Au cinéma, mercredi 22 septembre


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog