cette peur terrible...PERDRE SA PERRUQUE

C’était une nuit à « dénoixdecocoter » tous les palmiers de cette île paradisiaque.
Et ma perruque n’a pas bougé !
  

Les cheveux…OUI, plus ébouriffés c’est difficile.

La perruque...NON !

 

Je sais que lorsqu’on achète une perruque pour la première fois, c’est la question essentielle, fondamentale, voire existentielle:

« Comment cela tient-il ? Comment cela va tenir ? »
et non dite, cette peur de se retrouver nue… seulement tête nue mais tellement nue !!

Une nudité tellement intime parce que impossible, irréelle, inconnue pour l'autre: une femme sans cheveux !!!

Que se passerait-il si… ?

Le cauchemar noircit nos pensées, au moment de cette question.  

Alors, regardez-moi dans les yeux.
Aurai-je ce sourire détendu, si une seule « demie seconde » j’avais craint de devoir courir après ma perruque ?

Croyez-moi ! Une perruque, cela tient et cela tient bien.

Une « taille mannequin » du tour de tête a été évaluée et correspond à la majorité des femmes (elle correspond aussi à la taille des chapeaux, aux encolures de pull…)

Il existe toujours des pattes de resserrage, en bas de nuque ou des endroits pour coller un adhésif double face. Moi, personnellement, je ne trouve pas cela très glamour mais c’est vrai que c’est super efficace.

Aujourd’hui, pour plus de sécurité, sans s’embêter avec de l’adhésif, il y a les modèles équipés de zones anti-glisse, qui adhèrent (façon Dim up) sur le cuir chevelu.

Incroyable mais vrai … pas une seule « demie seconde » on imagine perdre sa perruque !

dany sailly 06/11/2009 07:59


j'aime beaucoup ce billet sur les perruques , en plus celles des mannequins !!! tu sais il y a quelque années , on disait la femme sera l'égale de l'homme quand elle pourra vivre chauve , mais
maintenant cela existe , les adages sont rattrapés bonne journée


Personnaly © 2014 -  Hébergé par Overblog